Découverte de la nurserie de bébés requins pointes noires du nord de Mayotte

PROJET SOCIAL INNOVATION TECHNIQUE ENVIRONNEMENT

Mayotte



Connaissant l’existence d'une nurserie de requins au Nord de l’île, Shark Citizen souhaite lancer un programme de suivi des jeunes requins, de manière non intrusive à l’aide d’un drone.

Mayotte, joyau du Canal du Mozambique, recèle encore de nombreux mystères environnementaux. Parmi ces mystères, les requins.

Animaux détestés ou déifiés à travers le monde, les requins ne font pas partie de la culture locale. On les croise assez rarement sur les débarquements de pêche, en plongée ou en chasse sous-marine, en comparaison avec d'autres régions du monde... Pourtant cette île est favorable au développement des requins et même à leur reproduction. Cela se matérialise notamment par la présence d’une nurserie de requin au Nord de l’île.

Une seule nurserie ? Peut être plus ! Présente toute l’année ? Peut être pas. Beaucoup d’individus ? Répartis sur plusieurs plages ? De nombreuses questions restent à éclaircir auxquelles Shark Citizen tentera de répondre. En effet, l’association à l’intention de mettre en place un suivi scientifique par drone afin d’évaluer la distribution et la fréquentation du site par les jeunes requins.

Une certitude demeure, il s’agit d’un site de grand intérêt. Il est donc important de le préserver. Après discussion avec des experts internationaux, les nurseries de requins pointes noires peuvent souffrir d’une sur-fréquentation. Cela signifie que lorsque de trop nombreuses personnes fréquentent ces sites, les requins, dérangés, ne peuvent plus venir s'y reproduire ou y grandir. Les jeunes requins, effrayés, peuvent fuir la zone et se retrouver en zone non protégée à la merci des prédateurs. De plus, les femelles gravides venant donner naissance sur ce site pourrait également fuir la zone et donner naissance dans des lieux moins propices.

Pour pouvoir préserver cette nurserie, il est nécessaire de la connaître.

L’association souhaite donc lancer un programme de suivi non intrusif des requins. Celui ci se fera par observation aérienne à l’aide d’un drone, afin d’évaluer la répartition géographique des animaux et la fréquentation (période de l’année, marées, etc.), sans les déranger.


REMERCIEMENTS :

Nous souhaitons d'ores et déjà remercier un certains nombres d'acteurs, bénévoles, associations, et entreprises, pour leur aide précieuse qui nous permet de mener à bien ce projet passionnant depuis maintenant plusieurs mois. MERCI à vous ! ;)

Nous avons besoin de vous !!

1000 euros nous permettrait déjà de réaliser deux survols par drone sur les mois de février et mars et ainsi acquérir les premières données, affiner le protocole, ainsi que réaliser des images photos et vidéos.



Qui sommes-nous ?

L'association Shark Citizen réuni de nombreux amoureux des océans, passionnés des requins, férus de nouvelles découvertes et personnes intéressées par la préservation dans son ensemble.

Dans l’imaginaire collectif les requins sont peu présents sur les côtes françaises, la réalité est en fait tout autre. De la Manche à la Méditerranée en passant par les Outremers, les squales sont bel et bien présents : activement pêchés, victimes de la pêche accessoire, étudiés, ou encore au centre de polémiques sociétales. Par conséquent, la France, pays décisionnaire s'étant doté d'un fort discours environnemental, pays consommateur, importateur et exportateur de produits issus du requin en Europe, a un rôle non-négligeable à jouer dans les politiques de gestion de nombreuses espèces.

Le travail fait ces deux dernières années nous a permis d’entrevoir les besoins existant en terme d’informations grand public sur les requins. Nous sommes une association qui souhaite apporter des clés de compréhension des requins et d’actions à une communauté d’amoureux de la mer : citoyens, consommateurs, société civile.

Pour y arriver, nous avons lancé des enquêtes, menées grâce aux dons de ceux qui nous soutiennent. Nous avons été à la rencontre d’une multitude d’acteurs différents, souvent en désaccords entre eux, mais passionnants dans les échanges.

Au fur et à mesure des mois, nous nous sommes éloignés du coté purement militant de la protection des requins, afin d’aller vers une posture plus posée, plus à l’écoute, plus ouverte à ces multitudes d’avis, d’opinions et d’expériences. Ça nous a enrichis et remis en question. Enrichissements, questionnements et découvertes que nous souhaitons partager avec nos adhérents.



A quoi va servir la collecte ?

Comme évoqué, nous souhaitons être aussi discrets que possible afin de ne pas déranger les requins, très sensibles aux perturbations extérieures, donc nous avons décidé de privilégier l'observation par les airs et donc la capture d'images grâce à des drones. Cela a un coût, en effet, nous devons aller sur place, donc payer un déplacement avec un guide local, nous devons louer un drone.....

Coût par sortie / Guide : 100 euros (transport en bateau jusqu’à la zone)

Coût Drone par sortie : 400 euros

Nombre de sorties minimum à effectuer pour avoir une base de travail : 12 sorties, 1 par mois

Coût supplémentaires : essence, temps humain bénévole, etc.


Bébés requins du 20 mars 2016 22 Mar 2016

Des bénévoles de l'association ont profité d'une sortie en mer ce dimanche 20 mars pour se rendre sur la nurserie. 6 jeunes requins de tailles différentes ont pu être comptés simultanément. Naissance à des dates différentes donc? Il est possible qu'il y en avait plus que cela mais impossible à dire sans un survol par drone. Si vous voulez nous aider à en savoir plus, faites nous un don pour l'étude de cette nurserie. Crédits Vidéo Photo: Sabine Orlowski


Vidéo de la journée: https://www.facebook.com/sharkcitizen/?fref=ts


Flash Infos 11 Mar 2016

Le projet de Shark Citizen se retrouve de nouveau dans la presse mahoraise.

Cette fois ci dans le flash infos. Nous en sommes à 16% de la somme collectée, il reste 29 jours espérons que cette communication donnera un gros coup de pouce!!


Flash infos 15 Feb 2016

Le flash infos relaye également notre projet!



Mayotte Daily 15 Feb 2016

The Daily Mayotte parle de notre projet! C'est encourageant :)



User img default
SALANOVA Eugénie
20
User img default
Isabelle Steiner
150
User img default
Aquarium de la Reunion
1000
User img default
Morgane Soulier
5
User img default
Claire Golléty
20
User img default
David Arnaud
20
User img default
Samy Charmont
20
User img default
Aymeric Bein
27
User img default
Yannick Bouvard
100
User img default
Marc Oliveri
20
User img default
Bein Astrid
15
User img default
Kevin Cuevas
5
User img default
Esméralda Longépée
50
User img default
Simon VONTHRON
20
User img default
eva moisan
100
User img default
THIERRY FAVRE FELIX
20
User img default
YOANN PARTAGEOT
20
User img default
Suzie Humbert
20
User img default
Claire Bourasseau
5
User img default
Chloé Goulié
2
User img default
Florentine Leloup
150
User img default
Christelle GUYON
20
User img default
Tilia Kjellberg
5
User img default
Stephane Ghislain Roussel
20
User img default
Marie Chevalier
5
User img default
Bein Astrid
5
User img default
Julie Baqué
30
User img default
Julie Poupat
10
User img default
Sophie D
50
User img default
Aymeric Bein
17
User img default
Eric pinault
15
User img default
de BOISVILLIERS Jonathan
5
User img default
benedicte thermoz liaudy
20
User img default
Antoine Courtin
30
User img default
Stephanie Barthelemi
10
User img default
Sabine Orlowski
10
User img default
Mohamed Madi
5
User img default
Clément Delamare
10
User img default
Cedric Bertrand
20
User img default
Jean Gadenne
5
User img default
THIERRY FAVRE FELIX 18 Mar 2016 à 16h07


ALLEZ ON SE BOUGE!!!! DONNONS LEUR LA POSSIBILITE DE GRANDIR.