Une Transat Pour Deux

VOILE CULTURE

Toulon, France

Don



C’est l’histoire d’Elina et Olivier, deux amoureux de la mer, de l’océan, deux océanographes, lancés dans une mini aventure transatlantique.

--------------------------------------

Le projet

--------------------------------------

Olivier est en quête de performance, Elina en quête de sensations. La glisse, c’est ce qu’ils recherchent. Seul ou à deux, en pirogue polynésienne, en OC2, en prône. Aujourd’hui c’est à la voile qu’ils souhaitent partager cette expérience. Olivier, voileux d’expérience souhaite à travers ce projet amener Elina, voileuse dans l’âme, à devenir pleinement autonome dans cette pratique.

Si le départ de la mini transat ne peut être pris que par un marin, les deux ans qui nous séparent de celui-ci peuvent être abordés à deux. Deux pour construire le projet, deux pour préparer le voilier, deux pour s’entrainer, deux pour s’entraider, deux pour les phases de qualification, deux pour faire de cette expérience un beau moment de partage… mais un seul pour la transat.

Un des objectifs donnés à cette aventure est de permettre à Elina de devenir un marin complet, puis un skipper performant susceptible de mener un navire en course et en solitaire.

Qui prendra le départ de la Mini Transat 2023 ?
Celui qui se sentira prêt.

--------------------------------------

La mini transat

--------------------------------------

C'est vrai ça, peut-être qu'il faut commencer par vous parler de la course.

Créée en 1977 par Bob Salmon la Mini Transat est une course disputée en solitaire et sans assistance à bord de voiliers de 6.50 mètres, une traversée de l’Atlantique Nord en deux étapes, sans routage météo par satellite, ni aucun contact avec la terre…



Mais la “mini” c’est aussi :


Tout un programme, de l'aventure et de belles rencontres, mais parlons un peu de l'engin maintenant...

--------------------------------------

Le mini

--------------------------------------

Alors tout d'abord ça ne s'appelle pas la "mini" transat pour rien... Tenez par exemple, prenez vos 3 meilleur.e.s  ami.e.s, formez une chaine en vous tenant par la main... Voilà c'est bien, maintenant tendez les bras... Et voilà à vous 4 vous dépassez la longueur d'un mini ! 

Plus sérieusement, le voilier doit présenter les caractéristiques majeures suivantes :

  • Une longueur de coque de 6,50 m maximum.
  • Une largeur de coque de 3 m maximum.
  • Un tirant d’eau de 2 m maximum.
  • Une longueur de 12 m entre la ligne de flottaison jusqu’au point de tirant d’air maximum.
  • Un franc-bord moyen de 0,75 m.

et puisque c'est toujours plus parlant en image :


Et comme tout cela se prépare, donc nous avons fait....

--------------------------------------

Le programme

--------------------------------------


Qui sommes-nous ?

Elina Delord

Naviguer c’est aller vers l’émerveillement et la découverte, la sienne et celle des autres. Naviguer, c’est croire au bonheur, donc déjà être heureux. L’eau est son élément, il suffit d’une pincée de sel, et c’est le bonheur pour Elina, quelles que soient les circonstances. Ecologue marin, plongeuse professionnelle, elle dédie sa vie à la mer et l’océan, à ce milieu qu’elle découvre chaque jour un peu plus. Chaque année elle embarque pour plusieurs semaines à bord de navires de tailles, de conforts et de propulsions différents, de l’île de La réunion à l’île Maurice, de La Martinique aux Grenadines, le Golfe du Mexique… et très bientôt, sur l’Atlantique Nord, d’est en ouest…

Olivier Le Brun

La mer, Olivier était déjà dessus ne sachant pas marcher avec un père commandant de cargo. S’en est suivi des années de sport-étude voile à La Rochelle en Optimist et 420, puis en parallèle d’études océanographiques à Brest, une poursuite de la pratique du dériveur en 470 (niveau national) et en laser (champion de France). Plusieurs Tour de France à La Voile (x5), des courses en équipages en Atlantique, en Méditerranée et en Polynésie sur différents voiliers (sélection, Jod, Class 8, half ton, 1 & 2 tons, catamaran,..) et des convoyages ont complété les années de compétition en dériveurs. Ecologue marin et plongeur professionnel, il a aussi navigué sur de multiples navires de survey à l’offshore et de nombreuses mers.



A quoi va servir la collecte ?

La collecte a pour objectif de nous permettre l'acquisition d'une remorque pour transporter Pop Pop... Notre mini.

Depuis 2007, Pop pop a déjà bien roulé sa bosse de mini, sur la Pornishet Select, le Trophée Marie Agnés Peron, la Mini Fastnet, la Transgascogne, l'Open Sail ou la Demi clé. Maintenant, nous devons aller le chercher à Ouistreham pour le ramener sur son nouveau terrain de jeu méditerranéen.

Transporter un mini n'est pas si simple, il nous faut pour cela une remorque spécifique équipée dont le montant atteint 6000€, le but de ce crowdfunding est d'en financer au moins la moitié !


Retrouvez des news ici très bientôt !
Valérie Sellier
20
Carole Blanc
Reveret Claude
25
Véronique LANDRAS
80
Nadine et Renaud MORVAN
40
Cloé Ferry
50
Laurent Agostinetti
25
Julien Behr
80
Nao Le Brun
50
Vincent and co MAGDELAINE
50
Angélique LECOURS
25
Julie Rocher
60
Sophie CHEREAU
Christophe Metzler
50
Jean-baptiste TAILLAN
60
Nathalie Balette Dumas
50
Marie-Lise Rochaix
100
suzy choukroun-gobinet
30
Anaïs et Ella GENOULAZ
15
Camille Garnon
150
Daniele Petit-Chatelet
150
Mona Patrelle
Jean Michel Sibois
30
Dou Dou
15
Benoit Sabonadiere
Nadia Paridaens
15
Michel Brunetto
15
Patrick Abijou
100
Muriel Semmel
50
Robert Durdilly
150
Philippe Belforti
100
Marion et Guillaume Rubenstrunk
150
Vincent Mahamadaly
150
Pierrick Bonnard
50
Aline VERMAELEN
50
Pierre Laburte
100
Nathalie Sulpicy
Nicolas Garrigue
50
Serge Copy
200
chantal Daniel Aubert
80
Julien Rey
100
fred poncin
50
Caroline LE BRUN
200
Keoma Le Brun
50
Bruno Henriet
100
Liliane GENOULAZ
150
Maxime Frachon
60
Martine FLAMENT
25
Vincent MALEY
50
sylviane delord
150
Romain GENOULAZ
50
Une Transat Pour Deux
15
BERTRAND DELORD
300

Soyez le premier a commenter !